Coopacou

MENU

Soigner les acouphènes:
DIAGNOSTIC ET SOLUTIONS
Coopacou > Acouphène > Conséquences de l’acouphène

ACOUPHÈNES

Conséquences de l’acouphène

Les conséquences de l’acouphène sont multiples, et touchent principalement le bien-être mental et social des personnes.

Distorsions cognitives

Les principales seraient liées au développement de distorsions cognitives.

La distorsion cognitive est un schéma mental inadapté d'un sujet face à une information. Elle crée une vision déformée de la réalité, en associant une interprétation biaisée à un évènement objectif et neutre, privilégiant systématiquement une représentation négative et pessimiste des choses. Ces idées irrationnelles amènent le sujet à adopter un comportement en conséquence.

Si l’on prend l’exemple de l’acouphène, les distorsions peuvent être :

Les distorsions cognitives peuvent plonger le patient dans l’incapacité à gérer ses émotions, sa santé mentale, physique…

État anxieux, dépressif

L'acouphène peut nuire aux capacités attentionnelles, engendrer des difficultés de concentration, empêcher certains loisirs (couture, lecture au calme, détente...), réduire les capacités de communication de la personne. A terme, ces distorsions peuvent entraîner un stress pouvant aller jusqu'à un syndrome dépressif, et même jusqu’à des pensées suicidaires. Dans tous les cas, un renforcement négatif est créé : plus je fais attention à l’acouphène, plus il me gêne, et plus il me gêne plus je l’entends…

Le développement d'un état anxieux voire dépressif varie selon les personnes, et des facteurs prédictifs pourraient exister (Zoger et al 2006, Hawthorn et O’Connor, 1987 ; Langguth et al, 2013). La relation réciproque entre acouphène et dépression est encore à approfondir. La neuro-imagerie montre actuellement que les circuits neuronaux des deux phénomènes seraient identiques.

Les distorsions cognitives seraient à l’origine d’un acouphène invalidant, et du développement d’un trouble anxieux voire dépressif.
Acouphènes © 2019 - Mentions légales