Coopacou
Coopération Audition et Acouphène

MENU

Soigner les surdités et les acouphènes:
DIAGNOSTIC ET SOLUTIONS
Coopacou > Audition > Les pertes auditives

AUDITION

Les pertes auditives

La perte auditive entraîne des difficultés de compréhension minimes ou majeures et explique l’isolement des personnes malentendantes.

Transmission

La surdité de transmission est due à un problème mécanique au niveau de l’oreille externe ou moyenne. 
Elle est traitée par le médecin ORL, soit médicalement soit chirurgicalement. Un appareillage auditif peut être proposé dans certain cas.

Perception

La surdité de perception est due à une atteinte des cellules ciliées de l’oreille interne.
Elle s’accompagne souvent de distorsions rendant difficile la compréhension de la parole dans le bruit. L’appareillage auditif chez l’audioprothésiste va pouvoir compenser cette déficience et palier à ces distorsions. Dans le cas d'une surdité profonde et en cas d’échec de l’appareillage classique et des désidératas du patient, un implant cochléaire pourrait être envisagé.

Degré de perte auditive

La perte auditive peut être classée en quatre catégories principales, mesurée grâce à l’audiométrie tonale:

Les causes des pertes auditives

Les pertes auditives (= déficit auditif ou surdité) peuvent être temporaires ou définitives. Elles nécessitent une consultation chez un oto-rhino-laryngologiste. Les pertes auditives sont souvent négligées par les patients car elles sont souvent insidieuses et indolores. Rappelons encore que la surdité, qui touche 10 % de la population, est le premier handicap social.

Les surdités brutales douloureuses demandent une consultation urgente mais elles sont souvent bénignes. Il s’agit le plus souvent d’un bouchon de cérumen, ou d’une otite externe voire d’une otite moyenne. Le rôle de l’ORL est d’en faire le diagnostic, de donner un traitement, et d’éliminer les pathologies plus exceptionnelles.

Les surdités brutales indolores nécessitent également une consultation urgente car en dehors d’un bouchon de cérumen bénin, il peut s’agir d’une surdité brusque qui nécessite alors un bilan et un traitement d’urgence.

Les surdités progressives peuvent être ignorées du patient et c’est souvent l’entourage qui attire son attention sur la nécessité de consulter.

Dans tous les cas il faut insister sur la nécessité de consulter au moindre doute. L’audition est en effet essentielle dans la communication familiale et professionnelle et joue un rôle fondamental dans la mémoire, la concentration et l’éveil.

Type de surdité et diagnostic

La surdité est le premier handicap social touchant au minimum 10 % de la population.

Il existe quatre types de surdités possibles en fonction de la localisation anatomique.

Comment diagnostiquer une surdité ?

De nombreux tests pratiqués par un oto-rhino-laryngologiste permettent de faire le diagnostic du type et de l’importance d’une surdité.


Ces tests sont bien sûr couplés à un interrogatoire complet, à un examen de l’oreille avec un otoscope et un microscope. Il est souvent nécessaire de s’aider d’un scanner ou d’une IRM.

Les progrès de la chirurgie, des appareils auditifs et de la recherche permettent de compenser en grande partie les différents types de surdité et de rendre les patients au monde normo-entendant.


Découvrez également :

Surdité de perception | Degré de perte auditive | Surdité Mixte

Audition et Acouphènes © 2021 - Mentions légales