Coopacou

MENU

Soigner les acouphènes:
DIAGNOSTIC ET SOLUTIONS
Coopacou > Audition > Les pertes auditives > Echelle des sons

AUDITION

Échelle des sons

Les sons résultent de la mise en vibration de particules de l'air, ou de l'eau autour de leur position d'équilibre. Ces particules transmettent la vibration aux molécules voisines qui subissent alors des variations de pression, créant ainsi une onde sonore.

On note son intensité ou volume sonore en W.m-2 qui correspond à l'énergie traversée à chaque seconde sur une surface perpendiculaire à la direction de l’onde sonore.

Les décibels (dB) ont été créés afin d'évaluer le niveau d'intensité d'un son. On en distingue plusieurs.

dB SPL (sound pressure level)

Les dB SPL ont été créés afin de prendre en compte les capacités de perception des sons par l'oreille humaine. Le son le plus faible perçu par l'être humain est de 10-12 W.m-2 correspondant à 0 dB SPL et le son le plus fort est de 1 W.m-2correspondant à 120 dB SPL. A partir de cette échelle de mesure, d’autres échelles de sons ont été créées afin de mesurer l'intensité de chaque bruit de notre quotidien, et d'évaluer le potentiel danger qu'il engendre.

On sait aujourd'hui que des sons dépassant les 80 dB A (voir plus bas ) peuvent causer des lésions définitives au niveau des cellules ciliées de l'oreille interne.

Echelle de bruit en décibels

Le dB HL

Pour les tests audiométriques qui mesurent le degré de perte auditive, on utilise le dB HL (= hearing loss). Le dB HL tient compte de la variation de sensibilité de l'oreille humaine en fonction des fréquences (= hauteur des sons). Le 0 dB HL correspond ainsi, pour chaque fréquence testée, à l'intensité minimale perçue par la moyenne des personnes normo-entendantes.

Le dB A et le dB C

Afin de prendre en compte la sensibilité de l'oreille en terme de sonie ( = sensation d'intensité ou de puissance sonore), des dB particuliers ont été créés. Ils permettent notamment d'évaluer les risques liés aux expositions au sein du travail ou des lieux publics. Pour cela, un filtre a été appliqué aux dB SPL pour représenter au mieux les risques auditifs liés à des bruits trop forts. On distingue notamment le dB A pour les intensités faibles à fortes, et également le dBC pour les intensités très fortes émises brièvement (impulsions, crêtes).

Acouphènes © 2019 - Mentions légales