Coopacou

MENU

Soigner les acouphènes:
DIAGNOSTIC ET SOLUTIONS
Coopacou > FAQ > Facteurs aggravants

FAQ

FAQ - Facteurs aggravants

Est-ce-que le tabac aggrave mes acouphènes ?

Non, le tabac n'aggrave pas les acouphènes.

Le tabac est dangereux pour la santé mais ce n’est pas un facteur d’aggravation des acouphènes.

Est-ce-que l’alcool aggrave mes acouphènes ?

Non, l'alcool n'aggrave pas les acouphènes.

L'alcool est dangereux pour la santé mais ce n’est pas un facteur d’aggravation des acouphènes.

Est-ce que mon acouphène peut être aggravé par ma dépression, par mon anxiété ou mon manque de sommeil ?

Oui, les acouphènes peuvent être aggravés par la dépression, l'anxiété ou le manque de sommeil.

Dépression, anxiété et insomnie fragilisent l’émotionnel et vont avoir tendance à focaliser l’attention sur l’acouphène. Même si celui-ci n’est pas modifié dans son intensité, il peut être perçu dans des situations de stress ou de dépression comme plus présent et plus handicapant.

Puis-je faire de la plongée bouteille sans risquer d’aggraver mon acouphène ?

Non, il est déconseillé de faire de la plongée bouteille en cas d'acouphènes.

L’acouphène étant souvent en rapport avec un dysfonctionnement de l’oreille interne, la plongée bouteille est fortement déconseillé chez les patients souffrant d’acouphène.

J’ai des acouphènes, est-ce que je peux écouter de la musique ?

Oui, vous pouvez écouter de la musique en cas d'acouphènes mais sous certaines conditions.

Les acouphènes qui peuvent être uni ou bilatéraux, localisés dans les oreilles ou dans la tête, avec ou sans hyperacousie, le plus souvent un sifflement ou un bourdonnement dans l’oreille, sont toujours la conséquence ou d’une surdité, ou d’une perte auditive ou d’un traumatisme auditif. Le cerveau essaie de compenser cette perte auditive par une hyperactivation dans l’aire auditive cérébrale. C’est cette hypersynchronisation cérébrale (= hyperactivation) qui est responsable d’un acouphène. C’est donc une maladie cérébrale. 

Tout bruit au-delà de 80 dBs, répété, peut aggraver l’audition en détruisant les cellules ciliées de l’oreille interne. La musique risque donc, si elle est trop forte au-delà de 80 dbs, de provoquer des acouphènes temporaires ou définitifs. Elle est autorisée et sans risque en cas d’acouphènes si son intensité est faible. L’utilisation de boules quiès ou d’un casque antibruit ou mieux de filtres fréquentiels sur mesure moins 25 dbs permet de protéger totalement l’oreille du risque de traumatismes sonores.

Mon acouphène peut-il être aggravé par l’utilisation de mon téléphone portable ?

Personne ne le sait.

Il existe peu d’études fiables et bien documentées quant aux répercussions des ondes émises par les téléphones portables sur le cerveau. Il est néanmoins conseillé de limiter le nombre et la durée des communications directes, en favorisant les téléphones fixes ou les kits mains libres.

Le fait d’être fumeur risque-t-il d’aggraver mes acouphènes ?

Oui et Non - A deux niveaux : d’une part, du fait des effets nocifs de la nicotine sur les artères de notre corps et donc de l’oreille interne, d’autre part le risque de cancers induits par le tabac peuvent nécessiter une chimiothérapie toxique pour l’oreille interne et donc susceptible d’aggraver l’audition et donc les acouphènes. Dans tous les cas, le tabac, comme l’alcool, est dangereux pour la santé !

La consommation de café ou de thé est-elle déconseillée en cas d’acouphènes ?

Oui et Non - L’effet de la caféine ou de la théine sur les acouphènes n’est pas démontré, mais l’excès de substances excitantes risque de modifier le niveau de l’émotionnel et donc d’augmenter la perception des acouphènes. Une consommation raisonnable de café ou de thé a très peu de chances d’aggraver les acouphènes. Certains décrivent même une amélioration …

J’écoute beaucoup de musique au casque. Est-ce dangereux et quelles précautions dois-je prendre pour éviter d’aggraver mes acouphènes ?

Oui, mais… Deux précautions sont indispensables : d’une part, limiter le niveau sonore de la musique, inférieur à 80 dbs et d’autre part limiter la durée d’écoute à 20 minutes par heure. Les écouteurs qui se placent à l’intérieur du conduit auditif sont déconseillés, il faut privilégier les casques.

 Tout bruit au-delà de 80 dB, répété, peut aggraver l’audition en détruisant les cellules ciliées de l’oreille interne. La musique risque donc, si elle est trop forte ou écoutée trop longtemps, de provoquer des acouphènes temporaires ou définitifs. L’utilisation de boules quiès, d’un casque anti-bruit, ou de filtres fréquentiels sur mesure (moins 25 dB) permet de protéger totalement l’oreille du risque de traumatisme sonore.

La musique est un plaisir à n’utiliser ni trop fort, ni trop souvent, ni trop longtemps.

Régler son lecteur de musique dans un environnement calme et ne pas le rehausser dans les transports pour essayer de couvrir le bruit de fond. Programmer une extinction automatique du système si vous ne pouvez pas vous endormir sans musique.

J’ai des acouphènes et je dois me faire retirer une dent de sagesse. Mon acouphène risque-t-il de s’aggraver ?

Non, l'acouphène ne risque pas de s'aggraver mais… 

Il n’y a aucun risque si vous protégez vos oreilles contre le bruit de la turbine en utilisant des boules quiès ou autres.

J’ai des acouphènes et je dois me faire opérer sous anesthésie générale. Mon acouphène risque-t-il de s’aggraver ?

Non - L’anesthésie n’aggrave jamais les acouphènes.

Est-ce-que mon ronflement peut aggraver mon acouphène ?

Non et oui - Non car le bruit en lui-même n’est pas suffisamment important. Par contre en cas d’apnée du sommeil, qui va provoquer des troubles importants de concentration et de fatigue, les acouphènes peuvent être amplifiés indirectement.

Puis-je prendre l’avion sans risquer d’aggraver mon acouphène ?

Oui - Dans des conditions normales de vol, il n’y a aucun risque de voir l’acouphène s’aggraver.

Quelles sont les activités sportives à éviter en cas d’acouphènes ?

Toutes activités qui peuvent aggraver les troubles de l’audition : le tir, les concerts non protégés par des filtres fréquentiels moins 25 dB, le parachutisme et la plongée sous-marine bouteille.

J’ai des acouphènes, dois-je éviter certains médicaments ?

Oui, certains médicaments sont à éviter en cas d'acouphènes.

Tous les traitements oto-toxiques (toxiques pour l’oreille interne ou cochlée) sont à proscrire car ils risquent d’aggraver l’audition donc les acouphènes. Nous donnerons ici une liste non exhaustive : aspirine et antiinflammatoire à forte dose et sur une longue période, certains antibiotiques, la quinine, certains diurétiques, le cisplatine….Votre médecin référent  ou votre ORL seront à même de vous conseiller.

Acouphènes © 2019 - Mentions légales