Coopacou

MENU

Soigner les acouphènes:
DIAGNOSTIC ET SOLUTIONS
Coopacou > FAQ > Durée des acouphènes

FAQ

FAQ - Durée des acouphènes

Est-ce-que j’aurai mon acouphène toute ma vie ?

Non, les acouphènes se traitent.

L’acouphène a une intensité d’emblée maximum. Ces bruits, sifflements, bourdonnements dans l’oreille ou autres, perçus dans les oreilles ou dans la tête, avec ou sans hyperacousie, sont améliorés ou guéris dans au minimum 75  % des cas  et doivent être pris en charge aussi vite que possible. L'acouphène est une maladie comme une autre et non pas un calvaire comme certains essaient de le faire croire. Il faut bien sûr s’orienter vers des praticiens formés, motivés et à l’écoute au sein d’une équipe pluridisciplinaire.

Est-ce que mon acouphène risque de s’aggraver avec le temps ?

Non, les acouphènes ne s'ggravent pas avec le temps.

L’acouphène est d’emblée à son intensité maximale. Il ne s’aggravera qu’en cas de nouvelle circonstance aggravante (nouveau traumatisme sonore, poussée grave d’HTA, apparition d’une pathologie nouvelle de l’oreille moyenne ou de l’oreille  interne).

Mon acouphène va-t-il durer indéfiniment ?

L’acouphène peut souvent disparaître, mais si ça n’est pas le cas, son impact va diminuer spontanément, ou grâce à notre  prise en charge. Il est important de prendre conscience que l’acouphène n’a pas besoin de disparaître pour ne plus être gênant. Une réduction significative des sifflements, bourdonnements ou tout autre bruit dans l’oreille peut améliorer nettement le confort de vie.

Mon acouphène peut-il augmenter d’intensité ?

Non, l'acouphène ne peut pas augmenter d'intensité.

Il est exceptionnel que l’acouphène augmente d’intensité avec le temps car il est d’emblée à une intensité maximum. Par contre l’état émotionnel de chacun explique les fluctuations de son ressenti.

L’acouphène étant directement relié à l’émotionnel, il est possible de le ressentir plus au cours d’un stress ou d’une dépression.

Pourquoi mon acouphène varie-t-il en intensité ?

L’émotionnel est, comme dans toute maladie, le curseur du ressenti. Les symptômes des acouphènes ne seront jamais constants et varieront toujours en intensité sans que cela signifie qu’il y ait une aggravation. L’intensité de la gêne d’un acouphène est d’emblée au maximum et ne s’aggrave pas avec le temps.

Acouphènes © 2019 - Mentions légales