Coopacou

MENU

Soigner les acouphènes:
DIAGNOSTIC ET SOLUTIONS
Coopacou > Acouphène > Qu'est-ce qu'un acouphène > Acouphènes et hyperacousie

ACOUPHÈNES

Acouphènes et hyperacousie

L'acouphène et l'hyperacousie semblent être liés, puisque 80% des patients hyperacousiques auraient un acouphène (Hazell and Sheldrake 1992), et 40% des sujets se plaignant d'acouphènes souffriraient également d'hyperacousie (jastreboff 2000).

L'hyperacousie est une hypersensibilité anormale à des sons modérés ou forts entraînant une gêne ou un inconfort, voire une douleur. Les sons du quotidien peuvent alors devenir insupportables. Cela incite les patients à fuir le bruit ou à porter des protections auditives en permanence, et ils entrent dans un cercle vicieux d’isolement social, de repli sur soi, de dépression…

L’hyperacousie est la conséquence, comme l’acouphène, d’une désafférentation périphérique qui devient centrale, c’est-à-dire d’une perte auditive périphérique, minime ou importante qui va entraîner un hyperfonctionnement de l’aire auditive cérébrale pour compenser cette mauvaise information. Ce phénomène cérébral est appelé hyperactivation ou hypersynchronisaton.

La prise en charge d’un patient acouphénique doit tenir compte des symptômes associés, tels que la perte d’audition et l’hyperacousie. Un appareil auditif bien réglé permettra la correction auditive et sera associé si besoin à des bruits colorés sur mesure adaptés progressivement.
Acouphènes © 2019 - Mentions légales