Coopacou

MENU

Soigner les acouphènes:
DIAGNOSTIC ET SOLUTIONS
Coopacou > Acouphène > Qu'est-ce qu'un acouphène > Acouphènes et surdité

ACOUPHÈNES

Acouphènes et surdité

Il est très important de rappeler que dans presque 100% des cas, un acouphène est la conséquence d’une perte auditive. (Sirimanna et al 1996, Sanchez 2002, Coles 1984, Fowler).

De nombreux chercheurs ont retrouvé ce lien entre acouphène et surdité

En effet, l'acouphène se situe le plus souvent au niveau de la perte fréquentielle auditive. ((Axelsson et al., 1991 ; Sirimanna et al., 1996 ; Norena et al.,2002 ; Nicolas-Puel et al., 2002). Le spectre de l'acouphène ressemble donc au miroir de la perte auditive (Norena et al 2002).

L’acouphène correspondrait à une bande de fréquences relativement large, avec un pic d’intensité sur une fréquence précise. Cette fréquence serait située au moins une octave après la dernière fréquence bien conservée, appelée « edge frequency »(fréquence à partir de laquelle le seuil auditif chute brutalement).(Henry et Meikle,2000, Norena et al 2002).

Les différentes études s'accordent sur le fait qu'un appareil auditif classique, bien réglé, permet de diminuer les acouphènes.


Parfois, un acouphène peut être présent sans que l'on ne décèle la moindre perte auditive avec une audiométrie tonale classique. Cela ne signifie pas qu’il n’existe pas de lésion périphérique. En effet, l’audiométrie tonale classique ne permet pas de déceler toutes les lésions de la cochlée ; nous pourrions ainsi perdre de nombreuses synapses (liaison entre les CCIs et les fibres auditives) sans observation d'une baisse d'audition (JL Puel).

De plus, une audiométrie tonale classique ne permet pas de relever les micro-pertes auditives. C’est pourquoi une audiométrie haute résolution réalisée par une personne expérimentée est indispensable pour déceler ces micro-pertes auditives.  Cet examen long et extrêmement précis permet de faire la corrélation entre ces micro-pertes auditives et la fréquence de l’acouphène. En audiométrie classique, il existe chez les 9 % des patients acouphéniques qui n’ont pas de perte auditive apparente des micro-pertes auditives ou encoches lors de la réalisation d’une audiométrie haute résolution.

Les acouphènes s’accompagnent d’une perte auditive dans quasiment 100% des cas.
La fréquence de l’acouphène est corrélée à celle de la perte auditive.
Un appareil auditif bien réglé permet d’en diminuer la perception.
Une audiométrie haute définition est indispensable dans la prise en charge d’un patient acouphénique pour retrouver une encoche auditive, quand l’audiométrie classique est normale.
Acouphènes © 2019 - Mentions légales